l\'indigné

La malédiction du plastique

 

La malédiction du plastique

Film documentaire réalisé en 2009 par Ian Connacher

 

Mardi 7 août de 20:50 à 22:20 sur Arte
Voir dans la grille

DOCUMENTAIRE scandale La malédiction du plastique 1 - Vidéo ... :

 

 

SYNOPSIS

Villes et campagnes, montagnes et déserts, rivières et fonds sous-marins : les déchets de plastique ont tout envahi. Alors que ce matériau n'existe que depuis un siècle, il polluera encore l'environnement dans plusieurs milliers d'années. Le constat est alarmant, mais une prise de conscience commence à se faire à l'échelle mondiale. Non seulement il importe de fabriquer moins d'objets, contenants et emballages en plastique, mais leur recyclage pourrait être amélioré. Des entreprises proposent désormais des solutions alternatives. Les stylistes s'y mettent et proposent des éléments de décoration, des robes et des accessoires en plastique recyclé ! Il serait aussi possible de fabriquer des matériaux ayant les mêmes vertus que le plastique mais biodégradables, en utilisant des végétaux. Du bioplastique, en quelque sorte...

LA CRITIQUE TVDE TELERAMA DU 04/08/2012

 

« Le plastique est un poison silencieux qui nous menace. Ce film est mon cri d'alarme », annonce le prologue. Tourné en caméra subjective, sur un ton volontairement rentre-dedans, La Malédiction du plastique dénonce l'impact catastrophique de cette invention majeure du xxe siècle sur l'environnement. Car, comme l'explique Ian Connacher, le plastique, c'est bien pratique, mais ça ne se décompose pas dans la nature. Océans, villes, campagnes, déserts, montagnes... il a tout envahi et encrasse notre planète jusqu'à l'asphyxie.

 

Confrontant, à la manière d'un Michael Moore, des représentants de l'industrie à une armada d'experts, le réalisateur canadien livre un tour du monde aussi loufoque qu'érudit des ravages causés par ces déchets. Il alterne animations ludiques sur l'histoire et la fabrication de cette matière et images chocs de décharges indiennes, de tourbillons de poubelles dans le Pacifique, etc. Par-delà le message militant et la nécessité d'une prise de conscience écologique à l'échelle mondiale, il tente d'apporter des solutions au recyclage industriel. On apprend ainsi que des stylistes récupèrent des emballages pour confectionner des objets, des sacs et même des robes de mariée. Mieux : il existe des matériaux alternatifs fabriqués à base de végétaux biodégradables. — Eléonore Colin



Eléonore Colin

 

La malédiction du plastique part 1, part 2, part 3, Part 4, part 5,

 



07/08/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres